ON A TESTÉ

Cyanotype : la technique à tester absolument

cyanotype solarfast

Connaissez-vous le cyanotype ? Cette technique, inventée au 19e siècle par le scientifique anglais John Herschel, permet d’obtenir des impressions photographiques d’un magnifique bleu de Prusse grâce au soleil. Mais à l’époque, le procédé n’emporte pas l’adhésion du public, qui préfère le daguerréotype, plus réaliste. Pourtant, le cyanotype est très simple à mettre en place et offre de nombreuses possibilités créatives. Petit tour d’horizon.

cyanotype

 

Bien s’équiper avant de commencer un projet au Cyanotype

 

Pour être sûr d’avoir tout ce qu’il vous faut, procurez-vous le Kit Cyanotype de Clairefontaine. Vous y trouverez l’essentiel :

– Un guide de 16 pages.
– Un pot A contenant du citrate d’ammonium ferrique, un pot B avec du ferricyanure de potassium.
– Une paire de gants.
– Une pipette de 20 ml.
– Un pinceau brosse.
– 10 feuilles de papier aquarelle FONTAINE satiné 300 g.

Kit cyanotype

Prévoir en plus :

– Une plaque de verre qui servira à maintenir les végétaux ou objets bien à plat sur votre support. Vous pouvez utiliser la vitre d’un cadre photo par exemple. Pour éviter de vous couper, recouvrez les bords de ruban adhésif.

– De quoi protéger votre plan de travail et vos vêtements : si vous les tachez, vous ne pourrez plus les récupérer !

– Les éléments que vous souhaitez « cyanotyper » : feuilles d’arbres, plantes, clés, napperons, pochoirs, masques, lettres, chiffres, négatifs photo, etc.

– Une bassine aux bonnes dimensions pour le rinçage.

Attention : les produits sont sans danger, mais il ne faut surtout pas les inhaler ni les ingérer.

Une fois que vous maîtriserez bien la technique, vous pourrez recourir au kit cyanotype d’impression solaire de Jacquard, qui contient les 2 flacons de sels de fer en plus grande quantité.

Cyanotype Kit d'impression solaire

L’impression photosensible sur papier

 

C’est la botaniste anglaise Anna Atkins qui eut l’idée de se servir de l’invention de son contemporain Herschel pour illustrer ses herbiers de manière fidèle. Elle laissa ensuite libre cours à sa créativité en testant le procédé avec des plumes et des napperons. Vous pouvez utiliser nombre d’objets et réaliser de superbes pages de scrapbooking, des cartes originales, des couvertures uniques grâce à cette technique !

La méthode appliquée aujourd’hui est la même qu’au 19e siècle :

  1. Dans un endroit à l’abri de la lumière naturelle, préparez la solution en ajoutant 20 ml d’eau dans les pots A et B, puis en versant le pot A dans le pot B.
  2. Étalez le mélange sur votre support au pinceau. Vous pouvez l’enduire entièrement, garder les bords apparents avec les coups de pinceau ou délimiter un cadre en mettant du ruban de masquage.
  3. Laissez sécher puis disposez vos feuilles de végétaux ou objets afin de créer une jolie composition.
  4. Recouvrez-les d’une plaque de verre et exposez-les au soleil. Le temps d’exposition dépend de l’intensité de celui-ci.
  5. Lorsque le papier devient vert-de-gris, rincez-le immédiatement à l’eau froide dans un bac ou dans votre lavabo. Votre composition apparaît alors en blanc (si votre papier est blanc) sur fond bleu de Prusse.

cyanotype végétaux

cyanotype

 

Le cyanotype pour personnaliser vêtements et accessoires

 

Cette technique d’impression solaire peut tout à fait s’appliquer sur tissu, de préférence en matière naturelle telle que le lin, le coton ou le chanvre. Il faut juste savoir que le tissu boit davantage de produit que le papier et disposer d’une vitre suffisamment grande.

Camille Soulayrol et Marie Vendittelli proposent de nombreux conseils dans leur ouvrage « Atelier cyanotype, Techniques & projets », ainsi que des idées créatives telles que :

– des housses de coussins uniques ;

– des tote bags hyper beaux et originaux ;

– une superbe suspension.

Vous pouvez aussi personnaliser des T-shirts, des foulards, des headbands, etc.

Bon à savoir : le cyanotype sur tissu ne se lave pas à la lessive, mais à sec.

cyanotype textile

 

Varier les couleurs avec les colorants photosensibles SolarFast

Le procédé vous plaît, mais vous avez envie d’autres nuances que le bleu de Prusse ? Nous avons la solution : la gamme de colorants photosensible SolarFast de Jacquard. Ses 14 teintes vous permettront d’effectuer des impressions sur papier ou tissu, comme avec le cyanotype.

La principale différence, c’est qu’il n’y a pas de mélange à faire. Chaque flacon est prêt à l’emploi. Pratique ! Ensuite, pas besoin d’attendre que ça sèche, au contraire. Disposez tout de suite les feuilles de végétaux ou l’objet sur le support encore humide. Enfin, la partie rinçage s’effectue avec de l’eau très chaude à laquelle il vous faudra ajouter un bouchon de nettoyant SolarFast Wash. Quant au temps d’insolation, il dépendra de l’ensoleillement et de la couleur choisie.

solarfast

 

Imprimer ses propres photos ou créations d’après négatif

Que ce soit avec la technique du cyanotype ou les produits SolarFast, vous pouvez tout à fait réaliser des tirages photographiques sur papier ou tissu. Comment procéder ?

– Transformez vos photos en négatif grâce à une application dédiée ou au générateur de négatif en ligne https://www.jacquardsolarfast.com/.

Pour cela, basculez votre photo en noir et blanc et générez le négatif. Les nuances seront plus contrastées qu’en couleur, ce qui aura un meilleur rendu.

– Imprimez votre négatif sur un film transparent pour imprimante à jet d’encre SolarFast. Veillez à bien le faire du côté un peu collant et non du côté brillant.

– Procédez à l’exposition aux UV, de la même manière que pour l’impression des plantes ou des objets.

– Rincez à l’eau froide pour le cyanotype, à l’eau chaude pour les colorants photosensibles, puis laissez sécher.

Astuce : vous obtiendrez de meilleurs résultats en choisissant des photos présentant un clair-obscur bien tranché.

negatif cyanotype

 

Voilà, c’était un bref panorama des différentes et nombreuses possibilités qu’offrent le cyanotype et les colorants photosensibles. Le soleil est un élément essentiel de la réussite de vos projets et ça tombe bien, puisque nous sommes en été ! C’est le moment idéal pour vous lancer ! Testez, recommencez, variez les couleurs, les supports, les objets à exposer. Plus vous essaierez, plus vous y prendrez goût. À vous de jouer !

 

ensemble cyanotype

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *