ON A TESTÉ

Tous au ski : zoom sur la tendance My Boshi

Les laines Myboshi ont fait leur rentrée chez Scrapmalin. Ces fils à tricoter assez épais sont très utilisés pour les bonnets et les écharpes bien chauds, idéal pour vos vacances au ski en ce moment !

J’ai voulu tester et voir le résultat. Particulièrement séduite par les couleurs vives de la gamme fluo, j’ai choisi de réaliser un « Longbeanie bicolore ». Pour équilibrer l’éclat du rose fluo, je l’ai combiné avec le gris argent. Pour le bord, j’ai ressorti un petit reste de laine foncée pour créer un contraste. Le Longbeanie est un bonnet tendance avec une certaine longueur pour donner du volume à l’arrière de la tête. Ce modèle est facile à réaliser et vous tiendra bien au chaud pour les derniers jours de l’hiver.

Ce dont vous avez besoin :

– de la laine Myboshi (3 à 4 pelotes selon la longueur souhaitée)

– un crochet taille 6 mm

– des ciseaux

– une aiguille à tapisser avec bout arrondi

Pour commencer, j’ai réalisé un cercle magique. Le cercle magique (ou boucle magique, ou encore anneau magique) a l’avantage d’être complètement fermé et de ne pas laisser apparaître de trou au centre. J’ai choisi de débuter avec le rose fluo pour le sommet du bonnet.

J’ai crocheté 11 demi-brides à l’intérieur de ce cercle magique.

Je termine avec une maille coulée en piquant dans la première demi-bride.

Ici je change de couleur. Cette opération est à répéter après chaque rang. La technique expliquée ici permet une finition quasiment invisible et qui a surtout l’avantage de ne pas laisser de nombreux fils à cacher en fin d’ouvrage.

J’agrandis la maille sur le crochet jusqu’à pouvoir passer la main à travers et aller chercher la pelote. Je serre jusqu’à obtenir un nœud. Attention : ne serrez pas trop fort pour pouvoir crocheter dans les mailles juste à gauche et à droite du nœud obtenu.

Je prends maintenant ma deuxième couleur et augmente chaque maille de ce rang 2 en crochetant 2 demi-brides dans chacune.

 

Fermer avec une maille coulée dans la première demi-bride du rang. Changement de couleur.

Il faut maintenant reprendre le fil de la première couleur. On commence à gauche du nœud (jeté – piquer dans la maille à droite du nœud – jeté – chercher le fil à travers les 3 boucles).

Vous aller voir que tout naturellement les fils de chaque couleur seront positionnés du côté droite (rose) et gauche (gris) du nœud. Attention à ne pas les croiser et à bien débuter chaque rang proprement…

Rang 3 : une demi-bride dans la première et deuxième maille, puis augmenter la troisième maille en y crochetant 2 demi-brides. Répéter jusqu’à la fin du rang. Terminer avec une maille coulée. Changement de couleur.

 

Rang 4 : une demi-bride dans chaque maille, augmenter toutes les 4 mailles. Terminer avec une maille coulée. Changement de couleur.

 

Rang 5 : une demi-bride dans chaque maille, augmenter toutes des 5 mailles. Terminer avec une maille coulée. Changement de couleur.

 

Rang 6 : une demi-bride dans chaque maille, augmenter toutes les 6 mailles. Terminer avec une maille coulée. Changement de couleur.

Réaliser 15 rangs avec 1 demi-bride dans chaque maille.

 

Selon la longueur et le tombé souhaité, vous pouvez vous arrêter ici ou ajouter quelques rangs. A vous de voir. Personnellement, je ne voulais pas trop de volume, j’ai donc terminé mon 15ième rang avec la laine fluo. Le rang suivant est fait de mailles serrées dans la même couleur fluo. Pour le contraste, j’ai ensuite changé de couleur pour un bleu nuit. Pour resserrer un peu la bordure, j’ai diminué en crochetant toujours la 6ième et 7ième maille ensemble sur ce rang. J’ai terminé par 4 rangs de mailles serrées. Pour un bord plus large, il faut juste continuer quelques rangs en plus selon votre goût.

Terminer l’ouvrage avec une maille serrée et cacher les fils à l’aide de l’aiguille à tapisser.

Ensuite toutes les fantaisies sont permises pour customiser ce bonnet : des boutons, une fleur au crochet, des ronds… pour casser un peu avec le coté sportif du boshi, beanie, tuque…

Mon avis :

Cette laine est très agréable à crocheter, bonne fluidité. Le résultat est très homogène et les couleurs sont juste magnifiques. A recommander pour des ouvrages chauds comme les bonnets, écharpes ou pourquoi pas les bandeaux cache-oreilles (earwarmer, headband).

 

Design Team Scrapmalin - Katja

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *